Mar 012012
 
Cet article a été mis à jour le 27 juillet 2017
Réseaux Sociaux partage ISRI FRANCE Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo Print Mail
Temps estimé pour lire cet article : 9 min.

Accompagnement social et professionnel - Analyse des pratiques professionnelles ISRI FRANCEL’analyse
des Pratiques
Professionnelles

Les différents modes d’intervention :

Quelque soit votre choix de la structure intervenante, le consultant, généralement un psychologue clinicien ou social ou un coach ayant suivi des études de psychosociologie, devrait (à priori) être capable de vous proposer trois méthodes d’intervention en matière , correspondants à votre situation, à votre environnement et à votre corps de métier.

 

Résumé des trois méthodes d'analyse des pratiques

Les 3 modes d’intervention de base

  • l’Analyse des Pratiques Professionnelles selon la méthode dite « classique » (communément appelée APP), est celle de la psychologie clinique. Cette méthode, généralement, vise à analyser les pratiques des personnes seules ou des groupes allant jusqu’à une dizaine de personnes (exceptionnellement 12) ;
  • l’Analyse des Pratiques Professionnelles selon une méthode issue de la Psychosociologie clinique (l’A3P), particulièrement innovante, est destinée à des groupes supérieurs à 10 personnes car elle fait intervenir des pratiques d’animatique ;
  • l’Évaluation des Pratiques Professionnelles (l’EPP). Elle s’exerce généralement comme une mission complémentaire ou adjointe à l’Analyse des Pratiques Professionnelles (APP et A3P) et vise, plus particulièrement un public médical et paramédical, même si elle peut s’adresser à tout le monde.
Nota Bene sur la SUPERVISION

Accompagnement social et professionnel - Supervision ISRI FRANCENota Bene sur la SUPERVISION

A la différence de des Analyses des Pratiques Professionnelles, la supervision vise à mettre en lien les difficultés ou les questionnements sur les pratiques avec l’histoire personnelle du professionnel (pour avoir plus de précisions sur la supervision, suivez ce lien…).

Méthode 1 : APP = Analyse des Pratiques Professionnelles

(APP) 
Analyse des Pratiques Professionnelles


Image APP psycho cliniqueVoir l’exemple d’un déroulé sur 2 pages  PDF image ISRI
D’une manière générale, l’Analyse des Pratiques Professionnelles est une démarche cognitive consistant à exposer et à analyser sa pratique du métier afin de mieux la comprendre. Dans les faits, l’Analyse des Pratiques Professionnelles consiste à décrire une situation douloureuse dans sa pratique professionnelle afin de l’exposer aux autres participants du groupe et à la décortiquer pour y apporter des éléments d’amélioration dans ses techniques et ses postures. Il s’agit d’un travail sur soi conséquent permettant de devenir auteur de ses pratiques.

Une intervention par mois peut s’avérer suffisant si le groupe est composé de 4 personnes maximum.

Idéalement, le groupe se réunit toutes les trois semaines lorsqu’il est composé de plus de 4 personnes. Les séances durent 2 à 3 heures.

Méthode 2 : A3P = Analyse Psychosociologique de Pratiques Professionnelles

(A3P) 
Analyse Psychosociologique des Pratiques Professionnelles


Vignette APP psychosociologieVoir l’exemple d’un déroulé sur 2 pages  PDF image ISRI
La psychosociologie clinique est un champ de la psychologie sociale. Elle pointe les articulations et les processus cognitifs qui entrent en jeu dans les pratiques professionnelles (plus généralement dans les pratiques sociales) d’un individu ou d’un groupe d’individus.

Généralement elle est exercée en contexte professionnel ou sociétal. En revanche, lorsque nous l’appliquons à l’Analyse des Pratiques Professionnelles elle s’exerce en groupe de 10 à 20 participants, hors contexte professionnel.

La méthode s’appuie sur plusieurs champs des Sciences Humaines : animatique, interactionnisme, dynamique des groupes et systémie. Elle aborde les représentations individuelles et vise à la fois la compréhension et le changement de ses pratiques, le cas échéant.

Idéalement, le groupe se réunit tous les quinze jours / trois semaines. Les séances durent de 3 à 4 heures ; parfois 6 heures selon le nombre de participants.

Précisions importantes

PRECISIONS IMPORTANTES 
sur les analyses des pratiques


Analyse des Pratiques Professionnelles - Attention photoLors des exposés des situations professionnelles par les participants, il est courant que des points institutionnels soient soulevés. Il n’y a là rien d’étonnant dans la mesure où les pratiques professionnelles sont exercées dans un contexte et une ambiance de travail spécifique, en l’occurrence l’institution (au sens large, c’est à dire, l’organisation, la collectivité, le service, l’entreprise…).

Quant à savoir si le psychologue doit approfondir les points institutionnels soulevés par les participants, il y a une précision éthique à donner. En effet, pour une Analyse institutionnelle (AI) ou un diagnostic de la qualité sociale d’une organisation (appelé aussi, notation sociale des entreprises), un analyste-consultant est requis et son intervention est nécessairement cloisonnée, notamment par rapport à l’Analyse des Pratiques Professionnelles ; ceci afin de ne point être influencé par une possible interconnexion des deux prestations. Aussi, en pareille situation, le psychologue aura tous avantages de proposer une solution-cadre plus adaptée ; avec l’accord de toutes les parties, bien entendu (cf. l’éthique ISRI).

IMPORTANT : Par ailleurs, pour information, le financement des Analyses des Pratiques Professionnelles ne peut pas se faire sur le budget formation. En effet, l’APP ne répond pas à une action de formation au sens de l’article L920-1 du Code du travail, mais à une prestation d’accompagnement ou de conseils, au même titre que la supervision, les groupes de paroles ou le coaching.

Méthode 3 : EPP = Evaluation des Pratiques Professionnelles

(EPP) 
Évaluation des Pratiques Professionnelles


Evaluation des Pratiques Professsionnelles
L’EPP est une démarche complémentaire à l’Analyse des Pratiques Professionnelles (APP) et à l’Analyse Psychosociologique des Pratiques Professionnelles (A3P). Elle est un mixte de l’animatique et de l’Évaluation Formative (Formative Assessment, en anglais).

Elle consiste d’abord à faire émerger, des participants eux-mêmes, des ajustements à leurs pratiques professionnelles, puis à mesurer périodiquement les évolutions et les résultats.

L’engagement du participant est capital. D’abord il s’engage à modifier ses pratiques professionnelles à partir des ajustements visés ; ensuite, il s’engage à analyser constamment ses pratiques en référence à ces derniers.

Les séances durent généralement 2 à 3 heures tous les mois. Néanmoins un rythme plus soutenu peut être envisagé en fonction du nombre de participants, du nombre de situations exposées, des demandes particulières, etc.

A savoir : l’Évaluation des Pratiques Professionnelles est obligatoire pour les médecins depuis le 01/07/05 (loi du 13/08/04 de la réforme de l’assurance maladie et décret 2005-346 du 14/04/05).

Pour en savoir +

L’Analyse des Pratiques Professionnelles (voir dossier) est une des quatre spécialités du groupe ISRI avec les Risques Psychosociaux (notamment la médiation et les situations de souffrance), le management des hommes (assertivité, coaching) et le développement social (notamment l’évaluation sociétale des organisations, aussi appelée : notation sociale des entreprises).

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis)

Un peu de math pour éviter les robots et les spams...

Flèche animée isri franceNotifiez-moi par mail :  (Vous pouvez aussi, sans déposer de commentaire, vous inscrire ici pour recevoir uniquement ceux des autres dans votre messagerie.)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to delete and flush buffer. No buffer to delete or flush in /home/isrifran/www/wp-content/plugins/http-https-remover/http-https-remover.php on line 54